Pétition contre le désarmement du peuple français

https://www.youtube.com/watch?v=o-n7Hn9OzF8&t=28s%20 Cliquez sur le lien pour accéder à la pétition http://chng.it/QMvFjqTsdKSelon L’office français de la biodiversité (ex office national de la chasse et de la faune sauvage), il y a environ 1,1 Million de chasseurs en France à jour de leur permis, qui régulent à eux seuls la démographie animale sous contrôle très stricte des gardes fédéraux. Si vous deviez passer votre permis de chasse aujourd’hui, vous en auriez au moins pour 1 an à tout apprendre par cœur pour réussir l’examen. Sur le plan économique, le secteur de la chasse emploie 24 000 personnes et génère un flux financier de 2…

0 commentaire

L’automobiliste ne doit plus être une vache à lait

Depuis des années les gouvernements n'ont de cesse de pénaliser l'automobiliste sous de faux prétextes. Ils vont même jusqu'à transformer les gendarmes en gangsters se dissimulant pour traquer les citoyens avec des outils souvent hors de prix et peu fiables. De pseudos écolos suggèrent de taxer sur des critères flous en inventant des bonus malus totalement absurdes. Comble de tout cela on fait la promotion des techniques les plus polluantes et les moins fiables comme l'électrique. Un certain ministre alla même jusqu'à inventer un permis de tuer, nommé permis à points permettant la double peine pourtant interdite pour tous les…

0 commentaire

La redevance audiovisuelle : une atteinte à la liberté de penser ?

Si, dans les années trente, il était logique de financer les infrastructures pour un auditoire limité, il est actuellement, avec l'apparition de médias privés, totalement incohérent de demander aux français de financer des chaînes publiques. A fortiori quand ces chaînes sont politisées à outrance et ne représentent qu'une seule forme de pensée en décalage complet avec une majorité de citoyens. Demander aux citoyens 138 euros par an pour des chaînes de propagande est au minimum une atteinte grave à la liberté de penser (...) Les chaînes publiques doivent donc être sur le même plan que les chaînes privées et vivre…

2 commentaires

Le poste de préfet se justifie-t-il encore ?

Il ne faut pas oublier que cette fonction fut créée pour permettre à l'empereur d'établir son pouvoir sur le territoire. La république, ayant peur des départements souvent rebelles face au pouvoir parisien, maintient cette fonction dans le seul but de museler les citoyens en prétextant que c'est pour l'intérêt de la nation. Nul n'osa supprimer cette fonction aussi coûteuse qu'inutile. En instaurant une démocratie réelle et donnant aux élus départementaux un réel pouvoir de gestion avec une fiscalité propre et décidée localement, la présence d'un représentant de l'état sur le département ne peut en aucune manière se justifier. Le sénat…

0 commentaire