Du conseil de surveillance de la vie politique ou Assemblée Citoyenne.

Extrait de : Les français ont droit au bonheur, de Michel Menneson Les Français ont droit au bonheur. Pourquoi donc « droit » ? Tout simplement parce que c'est le droit qui régit la vie en société. A quoi bon gesticuler, comme le font nos politiciens depuis des années, en parlant de 6° (et pourquoi pas de 18°) république ? J'ai préféré proposer une organisation globale, dans des termes juridiques facilement compréhensible par tous. Mon propos est de permettre aux français de se positionner clairement pour ou contre une nouvelle façon de vivre en société. Article E94 : Le conseil…

3 commentaires

Et si la tva sociale était la seule solution pour restaurer l’emploi ?

Il semble que les politiques se complaisent dans le chômage de masse en refusant d'en comprendre simplement la cause. Pour financer le social on augmente les cotisations et ce cercle vicieux ne se tarira qu'avec le plein emploi. Or il n'arrivera que par l'amélioration de la compétitivité des entreprises françaises. Si l'on considère qu'il est logique de maintenir des prestations sociales il y a lieu de trouver d'autres solutions de financements. La vraie tva sociale est une solution, le tout est d'en comprendre les intérêts et ils sont multiples : 1) Cela baisse le prix ht donc améliore les capacités…

3 commentaires

Comment financer les communes.

La taxe foncière, un impôt dépassé. Si on dit que la taxe d'habitation est un impôt dépassé en toute logique il faut dire la même chose de la taxe foncière qui reprend les mêmes bases de calcul. Donc allons au bout du raisonnement et supprimons aussi la taxe foncière. Oui mais là problème : comment faire en sorte que les communes et les départements se financent ?   Quelles ressources pour les communes ? On ne peut constamment dire aux locaux de payer sans qu'ils puissent savoir sur quelles ressources ils peuvent compter. Il y a lieu de penser à…

0 commentaire

Quand trop de lois gênent le bon fonctionnement de la justice

Le code électorale n'est plus la juste expression du peuple. En analysant les différents codes on ne peut que constater l'impossibilité de statuer valablement. Que ce soit le code électoral qui ne permet plus la juste expression de la volonté du peuple, que ce soit le code pénal qui interdit presque de punir les criminels à force d'excuses et de jurisprudences incompréhensibles, que ce soit le code civil devenu une sorte de radeau de la méduse le système judiciaire dans son ensemble est à la dérive. Il faut dire que chaque élu ministre ou autres veut laisser à la postérité…

0 commentaire