Pétition contre le désarmement du peuple français

You are currently viewing Pétition contre le désarmement du peuple français

Cliquez sur le lien pour accéder à la pétition

 

http://chng.it/QMvFjqTsdK

Selon L’office français de la biodiversité (ex office national de la chasse et de la faune sauvage), il y a environ 1,1 Million de chasseurs en France à jour de leur permis, qui régulent à eux seuls la démographie animale sous contrôle très stricte des gardes fédéraux. Si vous deviez passer votre permis de chasse aujourd’hui, vous en auriez au moins pour 1 an à tout apprendre par cœur pour réussir l’examen. 

Sur le plan économique, le secteur de la chasse emploie 24 000 personnes et génère un flux financier de 2 milliards d’euros. Il correspond aux droits de chasse, à l’achat et à l’entretien de l’équipement, aux déplacements des chasseurs, aux armes, chiens et institutions cynégétiques.

 

Pour le tir sportif il y a environ 228 000 licenciés en France

 

C’est donc tout un pan de l’économie en France qui s’effondrera, comme si nous avions besoin de cela en ce moment avec les dettes qui s’accumulent dues au covid 19 … 

Si ce projet abouti, vous êtes certains que non seulement la profession de l’armement y compris les utilisateurs (toutes les disciplines sportives y compris aux jeux olympiques ainsi que les chasseurs, les collectionneurs, etc.) vont manifester et faire de cette future rentrée scolaire, l’occasion pour le gouvernement d’établir grâce à la sécurité globale, une sorte de loi martiale. Attendez-vous prochainement à des articles de presse dénonçant les détenteurs d’armes à feu. Rappelez-vous qu’en 2011, Monsieur Sarkozy à autorisé par décret le tir à balles réelles sur les manifestants (Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011 

relatif à l’emploi de la force pour le maintien de l’ordre public et plus précisément l’article 431-3 mentionnant l’usage des armes de 1ère et 4ème catégorie).

 

Les armes de 1ère catégorie sont les armes de poing et les semi automatiques. Evidemment je n’ai pas encore parlé de toutes les pertes d’emploi occasionnées par ce projet… 

Si ce projet abouti, on nous enlève donc le droit de nous défendre, mais il y a pire car comme pour toute interdiction, se créé des réseaux de contrebande que cette fois-ci, personne ne pourra contrôler ! Mais il y a encore pire, nous serions sous le joug des banlieues armées et des mafias en tout genre, alors, nous deviendrions le cible de tous ceux qui le souhaiteraient… 

Le gouvernement aurait-il peur ? 

Peur d’une révolution bien méritée ? 

Peur d’un soulèvement des militaires en retraite, brandissant leurs béquilles ? 

Pensez-vous qu’ils vont nous retirer prochainement les couteaux et les fourchettes ? 

Quoiqu’il en soit, signez cette pétition avant nous soyons pris pour cible ! 

Laisser un commentaire